AccueilAccueil  GalerieGalerie  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 GP de Chine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
roro
MV AGUSTA F4
MV AGUSTA F4
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2499
Age : 31
Localisation : trappes
Emploi : boucher moto foot
Moto : er6f/Z750/sv1000s
Date d'inscription : 23/09/2007

MessageSujet: GP de Chine   Ven 2 Mai - 19:54

Voici ce qu'ont dit les principaux protagonistes après les essais libres 1 et 2 du Grand Prix de Chine MotoGP, vendredi.

Casey Stoner (Ducati MotoGP, 2e des libres 1 et 1er des libres 1) : "C'est plus confortable pour nous ici. Les deux dernières courses ne s'étaient pas bien déroulées en essais mais je pense qu'elles auraient pu déboucher sur deux résultats décents mais pour diverses raisons elles n'ont pas bien tourné. Ce week-end, nous reprenons apparemment le contrôle de la situation. Mon feeling à propos de l'avant est bien meilleur ici, ma confiance revient doucement et je pense que nous pouvons continuer à bien faire le reste du week-end. Nous sommes de mieux en mieux quant au grip de l'arrière mais c'est encore loin d'être parfait. Nous avons eu du mal l'an passé à faire tourner la moto dans les virages rapides sur certaines pistes et nous travaillons là-dessus. Nous allons encore procéder à deux gros changements sur l'une de nos motos samedi."

Marco Melandri (Ducati MotoGP, 18e et 14e) : "Malheureusement, nous avons perdu beaucoup ce temps en essuyant deux revers qui ont stoppé mes plans. Ce matin, nous avons eu un problème de moteur qui ne performait pas à son maximum à certains endroits, et nous n'avons compris le problème qu'à la fin de la séance. L'après-midi, nous étions en train de travailler sur la répartition des masses lorsque la moto a stoppé. C'était un petit ennui électronique mais ça a cassé mon rythme et je n'ai pas eu le temps de tester les pneus. Même si nous avons fait peu de tours, par ailleurs improductifs, nous savons ce qui marche ici".

Dani Pedrosa (Honda HRC, 3e et 3e): "On s'est concentré essentiellement sur le châssis et les pneumatiques. Mon rythme était un peu plus rapide cet après-midi mais pas autant que l'on espérait. Samedi, on va essayer de monter la barre un peu plus haut. Le châssis est encore à travailler et les pneus également."

Nicky Hayden (Honda HRC, 8e et 6e): "Cet après-midi était quelque peu meilleur. Bien que notre position ne se soit pas vraiment améliorée, nous avons considérablement réduit l'écart avec les premiers. Après la première séance, nous avons changé la suspension. La moto est devenue beaucoup plus confortable à piloter."

Shinya Nakano (Honda Gresini, 9e et 4e): "Je suis content de la manière dont s'est finie cette première journée. Ce matin, nous avons travaillé les bons réglages et l'équilibre pour ce circuit. Dans l'après midi, nous avons testé différents pneus avant et c'est intéressant car il y a plus de stabilité en phase de freinage et juse moins les gommes. Nous avons encore un peu de chattering à l'avant que nous tenterons de corriger."

Alex de Angelis (Honda Gresini, 13e et 7e): "Je suis content car nous sommes revenus au niveau où nous étions en début de saison. Je suis très satisfait du travail effectué à Estoril, les réglages ont parfaitement collé à Shanghaï. Je sens que les nouveaux pneus sont encore meilleurs. Nous avons encore du travail mais être à moins d'une seconde des leaders me satisfait."

John Hopkins (Kawasaki MotoGP, 5e et 5e) : "Nous avons travaillé sur les réglages afin qu'ils collent à mon style sur ce circuit. Dans l'après-midi, nous avons essayé différentes combinaisons de pneus afin que ces derniers tiennent la distance sur une course. L'objectif de samedi sera de bien se qualifier pour la course."

Anthony West (Kawasaki MotoGP, 11e et 15e) : "Bien que mes chronos ne soient pas brillants, nous faisons quelques progrès. Notre plus gros souci est la délivrance de la puissance, notamment en sortie de virage. On y perd beaucoup de temps car je pense que l'on manque de traction. Nous allons voir les donnés et essayer de trouver une solution."

Loris Capirossi (Suzuki MotoGP, 6e et 8e): "C'est une journée positive qui s'est terminée. J'ai utilisé un pneu plus tendre à l'avant cet après-midi mais le résultat n'a pas été convaincant. Nous ne sommes pas à 100% certains pour le choix de gommes. Nous avons quand même une idée et allons l'essayer pour samedi. Je suis proche des meilleurs. Dommage car dans mes deux derniers tours, j'ai fait quelques erreurs. Sans elles, je serai encore plus rapide."

Chris Vermeulen (Suzuki MotoGP, 10e et 12e): "Nous avons essayé beaucoup de bons réglages ce vendredi. J'ai utilisé le même pneu durant toute la session de l'après-midi. Ça n'était probablement pas la meilleure solution car je n'ai pas eu autant d'adhérence que voulu. Nous avons fait trop de changements sur le set-up et ça a également compté. La bonne nouvelle, c'est que Loris a utilisé un pneu durant toute la seconde séance et il a bien avancé avec celui-ci. Je l'essaierai samedi et suis impatient de voir ce qu'il va m'apporter. Nous sommes très confiants."

Andrea Dovizioso (Honda Scot, 4e et 9e): "Pour cet après-midi, je suis un peu déçu par rapport à ce matin. C'est comme ça. Je sais que je peux encore faire mieux car mon rythme de course est très régulier. Lors de la deuxième séance, il y avait une grosse différence de température (de 20°C à 26°C), ce qui a rendu la piste moins rapide. Je suis plus tot satisfait de l'équilibre de la machine: nous n'avons pas de problème avec la suspension et en phase de freinage, je n'ai plus de machine. Nous avons essayé également différents pneumatiques afin d'avoir un panel assez large pour pouvoir choisir. Samedi, on se concentrera sur les réglages pour la course."

Colin Edwards (Yamaha Tech3, 7e et 10e): "Nous avons passé la majeure partie de la journée à changer la machine pour trouver du grip, ce que nous n'avions jamais dû faire jusqu'à présent. On va sur des terrains inconnus mais on doit améliorer ce qui ne va pas. J'ai eu un petit souci avec l'avant car la température est élevée et c'est gênant sur un circuit où il y a beaucoup de freinages durs. Michelin doit nous donner des pneus différents de ce que l'on a l'habitude d'essayer. Mes problèmes à l'avant se répercutent à l'arrière. Le grip pourrait être meilleur sur ce plan là et je suis parfois obligé de forcer dans les virages pour sortir fort. Nous avons changé l'empattement et il s'est amélioré. J'ai essayé trois trains de pneus arrière sur les cinq que je possède. J'ai encore quelques cartouches à utiliser."

James Toseland (Yamaha Tech3, 16e et 13e): "Ce circuit n'est pas très difficile à apprendre mais il y a deux ou trois endroits que vous devez quand même connaître. Je suis à sept dixièmes de Colin alors que je n'ai fait que 40 tours sur un tracé où l'on reste deux minutes sur une boucle. Le challenge est de bien gérer les bosses et il y en a certaines où la moto peut beaucoup subir. Vous devez être sur la bonne ligne si vous voulez faire un bon chrono. Concernant le set-up de base d'Estoril, il est trop loin de nos besoins. De manière générale, il faut que j'apprenne encore ce tracé. Par exemple, le premier est virage est difficile car il faut avoir la bonne trajectoire afin que la vitesse en courbe soit la plus élevée possible."

Randy de Puniet (Honda LCR, 13e et 17e): "Ce fut une journée assez difficile. Dès les premiers tours, le feeling était très mauvais à l'avant. On a bossé dur pour résoudre le problème mais ça n'a pas marché. Je suis frustré de cela. Mon équipe va discuter avec Michelin pour voir d'où cela vient."

Toni Elias (Ducati d'Antin, 14e et 11e): "Je suis content car nous avons beaucoup amélioré nos chronos. Je pense qu'on a trouvé la bonne route pour travailler après les tests d'Estoril. Dans l'après midi, nous sommes même allés plus vite d'une seconde. A la fin de la seconde session, il y a eu un problème qui nous a empêchés de couvrir les dix dernières minutes. J'espère encore me rapprocher des meilleurs samedi."

Sylvain Guintoli (Ducati d'Antin, 17e et 16e): "Cet après-midi, le rythme était bien meilleur par rapport à la première session. Surtout lors des quinze dernières minutes, où nous avons trouvé les bons réglages. La machine était incroyable rapide en vitesse de pointe, où l'on a atteint les 330km/h. Je dois maintenant trouver la meilleure manière de piloter la machine."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
toms84
103SP
103SP
avatar

Masculin
Nombre de messages : 143
Age : 34
Localisation : Avignon
Emploi : banque / moto, délits de fuite, sorties...
Moto : Z750 + Gex Milka 6
Date d'inscription : 14/10/2007

MessageSujet: Re: GP de Chine   Sam 3 Mai - 8:21

Edwards en pole!!! Haha comme il les a tous enfilé l'ancien...

Le high side de lorenzo est impressionnant...Shocked et y roule avec une chevile en miettes!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
theflyvs
Admin
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3514
Age : 32
Localisation : salon de provence
Emploi : Bureau d'etudes et methodes / foot et moto
Moto : Gex600 K7
Date d'inscription : 23/09/2007

MessageSujet: Re: GP de Chine   Sam 3 Mai - 16:41

j'ai rien vu moi Sad
je regarderais les GP demain!!!!

_________________
I'm the best!!!
After me, just after me there is Invité
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.team-fly.com
roro
MV AGUSTA F4
MV AGUSTA F4
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2499
Age : 31
Localisation : trappes
Emploi : boucher moto foot
Moto : er6f/Z750/sv1000s
Date d'inscription : 23/09/2007

MessageSujet: Re: GP de Chine   Sam 3 Mai - 17:56

takahashi a fait une tres belle chute aussi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
roro
MV AGUSTA F4
MV AGUSTA F4
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2499
Age : 31
Localisation : trappes
Emploi : boucher moto foot
Moto : er6f/Z750/sv1000s
Date d'inscription : 23/09/2007

MessageSujet: Re: GP de Chine   Sam 3 Mai - 17:58

Voici ce qu'on dit les principaux protagonistes au terme de la qualification MotoGP samedi, à Shanghai.

Colin Edwards (Yamaha Tech3, pole position): "Hier, j'ai beaucoup lutté avec la machine. Mais ce samedi, les gars ont effectué un travail fantastique pour qu'elle marche bien et avec le résultat que l'on sait. Hier j'avais des problèmes avec le train avant et pendant la qualification, je faisais ce que je voulais. J'avais encore deux trains de pneus et ça m'a suffit. J'ai fait deux tours assez similaires et le troisième fut le bon."

Valentino Rossi (Yamaha Factory, 2e): "Je suis content. Nous avons beaucoup travaillé sur les réglages et essayé d'améliorer le niveau des pneus de qualification. Les Bridgestone se comportent vraiment bien et je suis confiant pour la course. A la fin de la séance, j'ai attaqué pour aller chercher al pole mais quand j'ai vu le chrono d'Edwards, je me suis dit que ça allait être très dur. Pour la course de dimanche, j'espère qu'il fera sec."

Casey Stoner (Ducati MotoGP, 3e): "C'est bien de revenir parmi les meilleurs. On a fait de grands pas par rapport à il y a quelques jours. Je suis beaucoup plus confiant avec mon package et j'espère que ça marchera bien dimanche. Je voudrais remercier mon équipe. Nous avons eu un bon résultat au Qatar et nous savions qu'à Jerez et Estoril ce serait dur pour nous. Personne ne s'est affolé et c'est ce qui fait qu'on est une grande équipe. Nous avons un bon setting de base pour cette piste. Le feeling à l'avant est meilleur et on a trouvé encore plus de grip à l'arrière. Ça n'est pas encore parfait mais les chronos sont bons. Bridgestone nous a ramenés de bons pneumatiques et ça nous a permis d'être sur la première ligne, pour la première fois de la saison. On attend le temps qu'il fera mais je ne m'en soucie pas trop. J'ai gagné ici sous la pluie en 250 et sur le sec, l'an dernier."

Marco Melandri (Ducati MotoGP, 12e): "Je suis finalement content. Après trois sessions où ça n'a pas du tout marché, tout s'est débloqué dans l'après-midi. Nous avons bien travaillé et fait quelques modifications pour bien répartir la distribution afin de réduire le spinning. Je conduisais alors beaucoup plus confortablement. J'ai bataillé lors des qualifs mais le plus important reste la course. Je ne préfère pas faire de pari sur le temps qu'il fera dimanche, je veux juste que l'on continue à progresser."

Dani Pedrosa (Honda HRC, 5e): "Nous avons progressé par rapport à ce matin. Les pneus de qualification étaient bons mais ils manquaient un peu de grip. Malgré tout, le départ de la deuxième ligne n'est pas dramatique. D'après les dernières prévisions, il va pleuvoir dimanche."

Nicky Hayden (Honda HRC, 10e): "Les qualifications sont mitigées. J'étais en tête avec mon premier train de pneus qualifs mais avec le second, c'était un peu plus difficile. Je suis tombé avec dans le virage 11. Le goudron a semblé parfois fondre, c'est pour cela que beaucoup de pilotes sont tombés. Le circuit est tellement grand que ça m'a pris un temps fou pour rejoindre les stands. Il faudra que je prenne un superbe départ pour me battre devant."

Loris Capirossi (Suzuki MotoGP, 6e): "Je suis très content parce que c'est la première fois que nous avons un bonne qualif'. Nous avons travaillé dur pour trouver les bons réglages et je suis maintenant satisfait des pneus "course". Nous avons encore quelques options. On verra ce qui se passera dimanche. Si jamais il peut, ça sera terrible après tout le travail que l'on a effectué. Notre objectif reste le même."

Chris Vermuelen (Suzuki MotoGP, 8e): "Les choses ont été difficiles aujourd'hui. Les tests effectués récemment commencent à porter leurs fruits et Bridgestone nous a beaucoup aidé avec de nouvelles gommes plus performantes. Nous avons été constamment dans les cinq premiers durant la qualification avec les pneus de "course". Ça sera difficile depuis la troisième ligne mais je donnerai le meilleur de moi-même."

Randy de Puniet (Honda LCR, 9e): "Après les problèmes techniques d'hier qui m'ont empêché d'aller vite hier, nous avons finalement trouvé les bons éléments pour la course. Je me suis amélioré et je suis plus confiant désormais. Nous avons réglé quelques soucis, notamment le mapping du moteur afin de contrôler la stabilité au freinage, la délivrance de la puissance afin que la machine soit moins brutale. On a travaillé également sur les suspensions. A la fin des libres 3, j'étais capable de tenir un bon rythme de course. Nous avons besoin de régler le feeling sur l'avant, sur deux virages en particulier."

Andrea Dovizioso (Honda Scot, 11e): "Je pense avoir un gros potentiel pour la course. Plusieurs pilotes se tiennent en quelques dixièmes. Je ne me suis pas fait mal lors de ma chute, surtout parce que c'était à petite vitesse. J'ai pris beaucoup trop d'angle et je suis donc tombé. La seule chose qui m'a dérangé, c'est qu'on a perdu de la vitesse. L'adhérence est vraiment bonne sur ce tracé. D'un autre côté, mon rythme est vraiment bon. Le départ sera très important d'autant plus que je pars du mauvais côté de la piste. Le premier virage sera aussi important car il est long, on peut prendre plusieurs places. Il faudra faire encore mieux à l'avenir en qualification."

Shinya Nakano (Honda Gresini, 13e): "Je suis désappointé car nos essais étaient vraiment bons. Malheureusement, j'ai chuté dans un bon tour chrono. J'ai repris la piste avec la deuxième machine mais je n'avais plus du tout le même feeling. Partir de la cinquième ligne, ça n'est pas un cadeau. Il faudra que je parte rapidement pour rester avec les meilleurs."

Alex de Angelis (Honda Gresini, 16e): "Malheuresement, nous savons que nous n'avons pas atteint notre potentiel espéré avec les pneus "qualif". Je ne suis pas du tout satisfait de la qualité des Bridgestone - le chattering est toujours présent. Finalement, je pars de très loin et ça va être très difficile."

John Hopkins (Kawasaki MotoGP, 14e): "Nous espérions un peu mieux après les bons essais que nous avons réalisés. La machine est rapide sur ce circuit, nous savons que nous avons de très bonnes gommes si la course se fera sur le sec. On s'est un peu compliqué la tâche en parant assez loin sur la grille. J'avais deux trains de pneus, l'un d'eux était le bon mais j'ai fait trop d'erreurs sur mes tours lancés. L'autre était tellement mauvais qu'il y avait du chattering. Je suis donc très déçu."

Anthony West (Kawasaki MotoGP, 18e): "On déchante vraiment. Nous rencontrons les mêmes problèmes depuis le début de saison. Je glisse dès que j'appuie sur l'accélérateur, en sortie de courbe. John n'a pas les mêmes problèmes. C'est frustrant mais nous n'abandonnerons pas. La plupart des gens espèrent qu'on courra dimanche sur le sec mais la pluie me conviendra parfaitement."

Toni Elias (Ducati d'Antin, 15e): "Je ne suis pas content de ma place sur la grille mais je sais qu'en rythme de course, je suis de mieux en mieux. Il sera très important de bien partir. Si j'y parviens, il y aura un coup à jouer."

Sylvain Guintoli (Ducati d'Antin, 17e): "J'espérais un meilleur classement. On a bien débuté mais j'ai plafonné par la suite. Il faudra travailler encore et encore pour trouver les solutions à nos problèmes. Je ne cache pas que j'aimerais courir sous la pluie."





Dernière édition par roro le Dim 4 Mai - 15:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
roro
MV AGUSTA F4
MV AGUSTA F4
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2499
Age : 31
Localisation : trappes
Emploi : boucher moto foot
Moto : er6f/Z750/sv1000s
Date d'inscription : 23/09/2007

MessageSujet: Re: GP de Chine   Dim 4 Mai - 15:50

Voici ce qu'ont dit les principaux protagonistes du MotoGP à l'issue du GP de Chine, disputé à Shanghai.

Valentino Rossi (Yamaha Factory, vainqueur): "Je suis très content de ce résultat. Cela faisait longtemps que je n'avais pas gagné. C'est donc d'autant plus appréciable. En plus, on a changé les pneumatiques et les réglages avant la course en raison de l'incertitude due à la pluie. Quand je l'ai vue, j'étais inquiet mais j'ai vite été rassuré. Le setting était légèrement différent par rapport aux autres qu'on a testés ce week-end. Je me sentais bien dès le premier tour, mon départ n'était pas trop mal. J'ai amélioré mes chronos tour après tour, surtout à partir du quinzième. Mon rythme était fantastique tout comme la bagarre avec Pedrosa."

Dani Pedrosa (Honda HRC, 2e): "La course fut très difficile. J'ai commencé prudemment car je ne savais pas comment étaient les conditions mais je suis parvenu assez vite à réaliser des tours chronos. Les tours étaient de plus en plus rapides et je me suis battu pour rester au contact de Rossi. J'étais plus rapide dans la partie intermédiaire du tracé. Il était plus rapide dans la première et dernière partie. Mes Michelin étaient vraiment bons et j'améliorais constamment mes chronos. Par contre, le vent soufflait vert et le moteur coinçait dans les bouts droits. On pensait qu'il y aurait aussi eu de la pluie mais on a dû changer de stratégie. Malgré tout c'est un très bon résultat au vu de ce qu'on a fait durant la semaine."

Nicky Hayden (Honda HRC, 6e): "On savait que partir de la dixième place était un handicap. Dimanche matin, j'ai pris la deuxième machine pour le warm-up. J'ai donc commencé la course avec la première machine. En revanche, il y a eu un problème avec le vent dans la ligne droite opposée. Il était très difficile de freiner donc beaucoup de pilotes ont élargi les trajectoires. Je les ai changées afin de ne pas me faire prendre. Ça bataillait fort mais j'aurais voulu que ce soit plus haut dans la hiérarchie."

Casey Stoner (Ducati MotoGP, 3e): "J'espérais vivement une course sur le sec. Je pensais que nous avions trouvé le meilleur setup. Malheureusement, pour une raison ou pour une autre, il n'a pas été aussi bon qu'il l'a été les jours précédents. J'ai pris un bon départ mais j'ai eu très vite des problèmes avec mon train arrière. Je crois qu'il était beaucoup trop tendre. En fait, j'ai modifié choix de pneus et j'aurais dû rester avec le précédent. Avec celui-ci, mon rythme était bien meilleur. J'ai pris un bon départ mais, dès le premier virage, je sentais que je ne tournais pas la moto comme je voulais. Mes chronos s'amélioraient au moment où Rossi et Pedrosa se sont échappés mais c'était déjà trop tard. De toute manière, je n'aurais pas pu revenir. Je suis donc très déçu, pas seulement pour la trosième place, qui est un bon résultat, mais pour l'écart qui me sépare de la tête. Je sais qu'on peut faire mieux."

Marco Melandri (Ducati MotoGP, 5e): "Je ne pouvais pas faire mieux. Cinquième, ça n'est pas trop mal. Nous avons trouvé un meilleur équilibre sur la machine. Nous avons trouvé un meilleur équilibre sur la machine et les changements effectués sur le contrôle de traction m'ont permis d'avoir un meilleur feeling avec la machine. Je me suis amélioré et je peux maintenant dire que je sens mieux la Ducati. Filippo (Preziosi) m'a été d'une grande aide et je l'en remercie."

Toni Elias (Ducati d'Antin, 8e): "J'ai perdu beaucoup de temps dès le départ mais après cinq ou six tours, j'ai accéléré Si nous réussissons à résoudre les problèmes rencontrés en début de course, nous pouvons faire quelque chose de bien. J'ai réussi à passer quelques pilotes sans complication. Ce qui est intéressant, c'est surtout que j'ai réussi le 5e meilleur tour en course, derrière Lorenzo qui a fini 4e."

Sylvain Guintoli (Ducati d'Antin, 15e): "Dans les premiers tours, j'ai persisté pour rester dans le peloton mais j'ai assez vite lâché. Je me rapproche petit à petit des meilleurs et j'espère confirmer au Mans, lors du prochain Grand Prix. Je félicite Toni pour le résultat qu'il a eu. Il a montré que l'on avait du potentiel."

Colin Edwards (Yamaha Tech3, 7e): "Je ne suis pas très content. Je savais ce dont j'étais capable et j'ai attaqué dès le départ pour m'échapper. Je savais que Casey serait dans les parages mais je ne savais pas où étaient Dani et Valentino. Dès qu'ils m'ont dépassé, ils étaient déjà trop loin. J'étais troisième mais j'ai eu un problème sur un freinage, dans la ligne droite opposée, j'ai fait un wheeling arrière, probablement le plus long que je n'ai jamais fait. J'ai dû tirer tout droit. Après il était très difficile de revenir. Il manquait quelque chose à notre package aujourd'hui. Je voulais que le pneu soit froid mais pas autant qu'il ne l'était. J'ai serré les dents car je sentais que d'autres pilotes étaient plus rapides que moi et j'espérais que les pneus chauffent plus vite, malheureusement ça n'a pas été le cas.

James Toseland (Yamaha Tech3, 12e): "Être à cette place ne me plait pas trop mais, en tant que débutant, ce genre de résultats peut arriver. J'ai déjà eu du mal à régler la machine, ce qui ne m'a pas aidé pour apprendre le circuit. On a essayé un set-up le matin mais il pleuvait et on l'a gardé pour la course, ce qui était une mauvaise idée. Sur les freins, le transfert des masses était bon mais pour prendre les virages, l'arrière se dérobait. Il fallait que je sois prudent. Je sortais donc des courbes beaucoup trop tard. J'étais lent en milieu de virage et avec cela, vous pouvez perdre une seconde par tour, ce qui est énorme."

Loris Capirossi (Suzuki MotoGP, 9e): "C'est difficile de dire que la journée a été positive. Nous avons progressé mais le résultat aurait pu être encore meilleur si je n'avais pas fait d'erreur. Je ne voulais pas perdre le contact avec les meilleurs car mon rythme de course était très bon. Malheureusement, je suis sorti à un moment et il a fallu que je fasse l'effort pour revenir jusqu'à la 7e place. A la fin, j'ai eu un problème technique qui m'a fait perdre deux places."

Chris Vermeulen (Suzuki MotoGP, abandon sur saut de chaine): "Je ne suis pas content de ma course. Ça clochait dès le début. La chaine me gênait et faisait glisser la moto, ce qui la rendait difficile à conduire. Je sentais que mon rythme, par la suite, s'améliorait et que j'étais plus rapide que les quatre pilotes qui me précédaient. Vers la fin du sixième tour, la chaine est sortie de son emplacement et j'ai dû aller aux stands. Je ne pouvais plus repartir."

Shinya Nakano (Honda Gresini, 10e): "Les conditions de pistes étaient précaires car il y avait certaines portions encore séchantes. J'ai pris un mauvais départ. Je suis ensuite remonté et j'ai pu passer (Andrea) Dovizioso pour la dixième place, ce qui ne me satisfait pas vraiment. Il faut tirer les points positifs de notre week-end. Si nous parvenous à mieux nous qualifier à maintenir notre rythme de course, alors nous pourrons postuler à un bon résultat au Mans.

Andrea Dovizioso (Honda Scot, 11e): "Notre résultat final ne démontre pas le potentiel réel. Je pensais qu'on était dans de bonnes dispositions pour la course. Durant la première partie de la course, j'étais bien. Cependant les conditions nous ont incités à faire des choix sur le plan technique que nous n'avions pas testés. J'ai essayé de résister à Hayden et Melandri mais malheureusement je n'ai pas pu les contenir très longtemps. Je suis désolé pour l'équipe qui a travaillé très dur."

Alex de Angelis (Honda Gresini, 16e): "La course a été difficile. Je suis allé au contact avec Hopkins dans le premier virage et j'ai dû élargir. Heureusement, je ne suis pas tombé. Par la suite, j'ai eu toutes les peines du monde à suivre un ou deux pilotes. La machine était compliquée à conduire. On a alors étudié la télémétrie, après la course, pour savoir d'ou venait ce problème. Je crois qu'il faut que l'on revienne aux réglages de pré-saison et recommencer car on ne s'en sort pas."

Randy de Puniet (Honda LCR, 13e): "Mon départ était très mauvais mais à la fin du premier tour, Hopkins a essayé de me dépasser. Il a fait une petite erreur qui m'a obligé à élargir ma trajectoire. J'ai pu continuer mais le train avant ne marchait plus très bien. La situation s'est améliorée à partir de mon dépassement sur Guintoli. J'ai essayé de passer ensuite (James) Toseland mais je n'y suis pas arrivé. Honnêtement, j'espérai mieux."

John Hopkins (Kawasaki MotoGP, 14e): "Nous avons fini le warm-up dimanche matin avec de grandes espérances, que ce soit pour le sec ou le mouillé. La piste a alors séché et on a du faire un choix de pneumatiques, qui n'était pas forcément le meilleur. Dès l'entame, j'avais des problèmes d'adhérence à l'arrière et j'ai attaqué pour rester dans le peloton. Je suis aussi sorti de la piste et fait quelques erreurs."

Anthony West (Kawasaki MotoGP, 17e): "Je m'attendais à un meilleur résultat. La piste séchait mais restait glissante. J'ai suivi John pendant quelques tours mais je voyais que j'avais le même problème que lui: le train arrière. Je suis frustré car on doit trouver des solutions à nos problèmes le plus vite possible."


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
roro
MV AGUSTA F4
MV AGUSTA F4
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2499
Age : 31
Localisation : trappes
Emploi : boucher moto foot
Moto : er6f/Z750/sv1000s
Date d'inscription : 23/09/2007

MessageSujet: Re: GP de Chine   Lun 5 Mai - 18:08

Valentino Rossi (Yamaha) est devenu en Chine le quatrième pilote à s'imposer en quatre courses. Avec Casey Stoner (Ducati), Jorge Lorenzo (Yamaha) et Dani Pedrosa (Honda), il forme sans doute le quatuor pour le titre.
Ce n'est pas le fruit d'une coïncidence mais simplement le fait qu'une hiérarchie s'établit après un petit quart de championnat. Les quatre premiers du championnat se sont imposés lors des quatre premières courses: Stoner, à Losail, Pedrosa, à Jerez, Lorenzo, à Estoril et enfin Rossi, à Shanghai. Le carré magique de la MotoGP est déjà fixé, eu égard aux Capirossi, Melandri et autres Edwards. Mais tous n'en sont pas au même point. Les courbes de progression diffèrent d'un pilote à l'autre.
Casey Stoner est sans doute celui qui est le plus en proie en doute même s'il a redressé la barre, après deux contre-performances en Espagne et au Portugal, avec la troisième place, dimanche. Le tenant du titre s'est rassuré sur une piste plus favorable à la puissance de la Ducati mais ce résultat ne l'a pas du tout satisfait. Sa déception en conférence de presse et dans le parc fermé restait palpable après la course de dimanche. Le pilote australien reste à la recherche des performances qui furent celles de la GP7, la saison passée. Il en est autrement de son rival numéro un en 2007.
Pedrosa piégé, Lorenzo assure
Valentino Rossi a attendu son heure après trois grands prix où il est peu à peu monté en puissance. Rapide lors des essais libres, vendredi et samedi, le "Docteur" a tenu un rythme effréné du début à la fin, en améliorant tour après tour le chrono de référence. Le record de la piste a d'ailleurs été battu à seulement quatre boucles de l'arrivée. Une performance pas seulement due au bon comportement des Bridgestone. Car la tactique en termes de choix de pneus a été également déterminante. Rossi l'a effectué au dernier moment et il s'est avéré payant, au contraire de Stoner qui a choisi un peu trop tendre selon lui.
L'autre duo chaussé en Michelin a eu des fortunes diverses et pas pour des raisons dues aux gommes. Dani Pedrosa, a une nouvelle fois, grappillé des points précieux pour le championnat, qu'il mène désormais seul. Le pilote catalan s'est fait cependant piégé sur les deux dernières courses par le vent. Déjà gêné au Portugal, le protégé d'Alberto Puig a résisté du mieux qu'il a pu au rythme infernal imprégné par Rossi. Sa fin de course ne semblait pas totalement due à des pneus dégradés. Le vent soufflant de dos, le moteur de la RC212V s'est très vite retrouvé au régime maximum et a finalement du être ménagé par son cavalier. D'où l'image fort peu banale d'un Rossi avalant son vis-à-vis dans la longue ligne droite du circuit. De fait, Pedrosa a probablement manqué deux occasions de marquer de son empreinte le début de saison.
C'est ce qu'a réussi, à sa manière, Jorge Lorenzo, vainqueur de son premier Grand Prix à Estoril il y a trois semaines. Blessé sérieusement vendredi, le Majorquin a pourtant inquiété en début de course alors qu'il glissait au fur et à mesure en milieu de peloton. Avec un bras droit convalescent, une cheville droite douloureuse et l'autre cheville en vrac, le rookie a livré une deuxième moitié de course remarquable pour se défaire d'Hayden (Honda), d'Edwards (Yamaha), de Dovizioso (Honda) et de Melandri (Ducati) avant de finir au quatrième rang. Presqu'un exploit et assurément une belle preuve de caractère de la part du benjamin de la catégorie. Or les courses vont commencer à s'enchaîner à un rythme effréné. On saura alors au mois de juillet si le quatuor reste compact.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
roro
MV AGUSTA F4
MV AGUSTA F4
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2499
Age : 31
Localisation : trappes
Emploi : boucher moto foot
Moto : er6f/Z750/sv1000s
Date d'inscription : 23/09/2007

MessageSujet: Re: GP de Chine   Lun 12 Mai - 17:28


EN HAUSSE



Rossi

Sept courses qu'il attendait ! Le "Docteur" a imprimé un rythme infernal que Pedrosa n'a pu suivre jusqu'au bout. Avec cette victoire, il devient un sérieux candidat au titre.


Melandri

Celui qui endossait le costume de Superman en 250 a retrouvé des ailes et signe son meilleur résultat de la saison (5e).



Lorenzo

Grosse chute en libres 1 puis qualif disputée sur le fil du rasoir (4e) avant une deuxième moitié de course sublime (4e). Du courage à revendre.



Elias

Un week-end discret avant de tenir le rythme du groupe de poursuite et de claquer le 5e meilleur temps de la course (8e). Guintoli ne peut pas en dire autant



Stoner

Le tracé lui convenait. Il en a profité et marque quelques points importants pour la suite du championnat.

EN BAISSE



Toseland

Il devait apprendre le circuit, comme à Jerez et Estoril, mais l'excuse ne suffit pas. Toseland a complètement déchanté pour son plus mauvais résultat de la saison (12e).



Hopkins

Il rêvait d'une meilleure centième au guidon de sa Ninja. Hopkins a raté la qualif mais, contrairement à Estoril, est resté bloqué en fond de peloton jusqu'au bout (14e).


Le GP de Chine

Il n'y aura pas de Grand Prix de Chine en 2009. Les tribunes étaient vides dans la ligne droite opposée et il n'y a plus aucune raison d'y rester.


Dovizioso

Ça devient de plus en plus difficile pour le transfuge de la 250cc. Mauvais choix de pneus et une onzième place. Dovizioso va decrescendo.


Capirossi

Du bruit pour rien ou quand les sportifs font de la politique. Capirossi avait déclaré qu'une initiative pourrait être prise pour soutenir le Tibet. Il n'en fut rien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
theflyvs
Admin
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3514
Age : 32
Localisation : salon de provence
Emploi : Bureau d'etudes et methodes / foot et moto
Moto : Gex600 K7
Date d'inscription : 23/09/2007

MessageSujet: Re: GP de Chine   Lun 12 Mai - 18:12

Impressionné par la course de Lorenzo pour ma part!!!!
Apres la valdingue qu'il a fait, il a fini 4eme en en passant 3 tour apres tour!!!

Vraiment chapeau monsieur!!! malade

_________________
I'm the best!!!
After me, just after me there is Invité
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.team-fly.com
roro
MV AGUSTA F4
MV AGUSTA F4
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2499
Age : 31
Localisation : trappes
Emploi : boucher moto foot
Moto : er6f/Z750/sv1000s
Date d'inscription : 23/09/2007

MessageSujet: Re: GP de Chine   Lun 12 Mai - 18:48

c est clair surtout quand tu voie comment il vole pendant sa chute chapeau Mr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: GP de Chine   

Revenir en haut Aller en bas
 
GP de Chine
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Acheter ses pièces de ZX/Xsara en Chine ou autres pays.. (ebay etc)
» 2010 - [Suzuki] Wagon R restylée (Chine)
» [Ford] Mondeo Longue - Pour la chine
» 2009 - [Volkswagen] Passat B5 (Chine)
» [ZX] Restylage de notre ZX en Chine (version sedan & 5 portes)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Team Fly :: Moto GP-
Sauter vers: