AccueilAccueil  GalerieGalerie  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 GP d italie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
roro
MV AGUSTA F4
MV AGUSTA F4
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2499
Age : 31
Localisation : trappes
Emploi : boucher moto foot
Moto : er6f/Z750/sv1000s
Date d'inscription : 23/09/2007

MessageSujet: GP d italie   Ven 30 Mai - 20:12

Libres 1-2: déclarations

Voici ce qu'ont dit les principaux protagonistes après les essais libres 1 et 2 du Grand Prix d'Italie, vendredi.

Chris Vermeulen (Suzuki MotoGP, 7e des libres 1 et 1er des libres 2): C'était très difficile. J'ai chaussé des slicks à la fin de la première séance et j'ai pu apprendre beaucoup. Malheureusement, c'était encore mouillé à certains endroits et il était difficile d'aller assez vite. Dans l'après-midi, c'était très dangereux. Il pleuvait beaucoup mais ça a séché assez vite. J'ai pu alors attaqué. Je suis évidemment très content de la machine sur le mouillé et j'espère que cela se passera aussi bien sur le sec.

Loris Capirossi (Suzuki MotoGP, 2e et 13e): Je suis très content car nous avons appris du comportement de la machine sur ce type de conditions. Quand c'était très mouillé, je me sentais vraiment bien. J'ai fait une seule erreur au cours de la journée et j'ai tiré tout droit, c'était dans le dernier virage. Nous avons commencé ce week-end de la meilleure des manières et je suis optimiste pour la suite. J'espère tout de même que le temps va s'améliorer afin de régler la machine pour ce genre de compétition. Je voudrais remercier toute l'équipe qui travaille très dur.

Casey Stoner (Ducati MotoGP, 9e et 3e) : La piste était à la fois mouillée et à la fois sèche. Il était donc difficile de faire de bons temps en slick. J'ai préféré les garder. Cet après-midi nous avons eu quelques bons chronos en condition extrême. On ne pouvait quasiment rien voir. C'était difficile de voir quelque chose derrière la visière. Je me suis quand même beaucoup amusé. L'adhérence était bonne. Surtout au début. Le seul problème était l'aquaplanage mais à part cela. Je ne suis pas à 100% sur la machine et celle-ci était très nerveuse. Je n'avais pas de feeling à l'avant. On va essayer de trouver une meilleure solution s'il continue à pleuvoir. Nous allons voir.

Marco Melandri (Ducati MotoGP, 15e et 19e): Cela a été très dur car nous n'avons pas été capables de trouver les bons réglages avec le frein à moteur. J'ai tiré deux fois tout droit dans la matinée. Dans l'après-midi, la pluie a accru et la situation a empiré. Il faudra trouver une solution. Je ne peux rien faire.

Valentino Rossi (Yamaha MotoGP, 10e et 4e): Il y avait beaucoup d'eau aujourd'hui. C'est dommage car c'est un superbe endroit quand il fait beau. Surtout, j'ai l'impression qu'il fera beau tout le reste du week-end. On a presque perdu une journée de travail. La piste était assez piégeuse ce matin. J'ai préféré ne pas prendre de risques. Cet après-midi, c'était plus intéressant. On a travaillé sur le set-up de pluie. On a été assez rapide et j'ai réalisé le quatrième temps. La première partie de la séance était quand même dangereuse. Maintenant, j'espère qu'il va faire beau et que ce sera le cas pour le reste du week-end. Si jamais la course se déroule sur le sec dimanche, ce sera très compliqué car il nous manquera une journée de réglages.

Jorge Lorenzo (Yamaha MotoGP, 14e et 6e): Je suis content car nous avons été très rapides sous la pluie. Quand j'ai conduit pour la première fois la M1 sous la pluie, elle était difficile à maîtriser. Peu à peu, ça s'est amélioré. Mes chevilles vont de mieux en mieux mais je ne veux plus faire trop d'erreurs. J'ai réussi dans l'après-midi à faire de longs runs et à tenir un bon rythme. On a essayé de nouvelles gommes pluie et elles ont l'air très bonnes. Heureusement, le soleil pourrait faire sa réapparition. Ce n'est pas plus mal.

James Toseland (Yamaha Tech3, 13e et 5e): Je me rappelle avoir fait quelques tours sur ce circuit en 2004 quand j'ai été champion Superbike donc je savais à quoi m'attendre. Sur les nouveaux circuits, je suis toujours sur la réserve et c'est frustrant mais j'ai un bon set-up. J'ai également le plus petit empattement de tous les pilotes Yamaha et cela m'a donné un peu plus de confiance, surtout lorsque la piste est mouillée. Il y a du surpoids à l'arrière et cela me donne plus de confiance afin d'attaquer très fort J'étais très confiant sous la pluie comme je l'étais le dimanche matin en Chine où j'ai été très rapide. Je suis donc un peu déçu d'avoir été éjecté du top 3 sur la fin. Il y avait beaucoup d'eau dans la ligne droite des stands et, à un moment, j'ai failli perdre le contrôle.

Colin Edwards (Yamaha Tech3, 19e et 9e): La machine marche bien. J'ai passé l'après-midi à trouver le bon pneu pour tenir la distance si la course se déroulait sous la pluie le dimanche. J'ai gardé le même train avant pendant la majeure partie de la deuxième séance. Il marchait tellement bien que j'aurais pu l'utiliser sur le sec ! Il nous manque encore un peu de grip à l'arrière. Par contre, nous avons des soucis sur le sec. Le feeling à l'avant n'est pas excellent surtout que cela commence à sécher. C'est dommage car nous avons légèrement changé le set-up à Clermont-Ferrand afin qu'il convienne aux exigences du Mugello. Je n'ai fait les test que sur des pneus slicks. Il faut donc faire attention surtout dans la ligne droite des stands. L'arrière décide un peu de tout au freinage.

Andrea Dovizioso (Honda Scot, 6e et 7e) : Nous avons fait du bon boulot aujourd'hui. Mes chronos étaient réguliers et le feeling sur ces conditions de piste s'est amélioré au fil de la journée. J'ai suivi Casey Stoner pendant un petit bout de temps afin de prendre les bonnes trajectoires. Il est également important de bien se placer dans la ligne droite des stands sinon vous subissez les mouvements de terrain. J'ai essayé différents trains de pneus. D'abord j'ai utilisé des pneus tendres et j'ai amélioré mon feeling tour après tour. C'est intéressant car je n'ai pas vraiment forcé. Les prévisions météo nous disent que le temps devrait s'améliorer. Ce genre de journée pourra nous servir à l'avenir.

Randy de Puniet (Honda LCR, 11e et 8e): L'après-midi s'est passée en deux temps. La première partie s'est parfaitement déroulée et j'ai été l'un des plus rapides. Quand la piste a commencé à sécher, j'ai eu du mal. Il faut que l'on s'améliore sur ce point. Je sais que le temps peut s'améliorer et ce sera meilleur pour tout le monde. On essaiera de régler la machine le mieux possible pour le sec.

Alex de Angelis (Honda Gresini, 4e et 11e): J'étais satisfait de cette session car j'ai été assez régulier et je n'étais pas très loin des six meilleurs pilotes. Cela a un peu moins été le cas dans le dernier quart d'heure quand j'ai chaussé des gommes plus dures. C'était très important de tester un maximum de pneumatiques. Leurs performances sur la piste étaient très intéressantes. L'après-midi, je n'ai pas été aussi rapide que je l'espérais mais je suis confiant. C'est juste une question de faire le bon choix pour les bonnes conditions.

Shinya Nakano (Honda Gresini, 5e et 15e): Après une matinée très satisfaisante que j'ai finie au cinquième rang, j'espérais montrer la même chose lors de la deuxième séance. Malheureusement, les conditions de piste avaient complètement changé. Je suis tombé dans la dernière courbe. Cette partie du circuit était très rapide donc j'ai chuté lourdement. Nous allons voir les données et essayer de déterminer pourquoi je suis tombé. Les prévisions météo de demain ont l'air bonnes donc je suis confiant.

John Hopkins (Kawasaki MotoGP, 1er et 11e): Il a beaucoup plus dès le matin. Nous nous sommes focalisés sur le set-up afin de nous adapter aux conditions. Certaines choses ont bien marché pour nous. Nous l'avons ensuite fait évoluer en fonction des changements climatiques. Surs des pneus slick, j'ai trouvé qu'il y avait encore du travail à accomplir. Dans la deuxième séance, il y avait beaucoup de pluie. Nous sommes allés dans une direction différente qui n'a pas été bonne finalement. J'espère qu'on sera sur le sec demain sinon on reviendra à notre set-up initial.

Anthony West (Kawasaki MotoGP, 3e et 13e): C'est un week-end assez étrange qui commence pour moi. Lors de la première séance, je suis allé hors piste avec un set-up pour la pluie. Ça n'était pas bon. Quand la piste a séché, je suis passé en slick et mes chronos n'étaient pas trop mauvais. D'habitude, je me sens mieux sur la pluie que sur le sec mais là c'était carrément l'inverse. L'après-midi, j'ai eu du mal à trouver du grip, plus particulièrement dans le premier virage. C'était également très impressionnant d'être à 300km/h sous la pluie. Ça devenait parfois dangereux alors j'ai dû changer de trajectoire de temps en temps dans la ligne droite des stands. Il faut que la traction soit meilleure et que la machine soit plus stable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
roro
MV AGUSTA F4
MV AGUSTA F4
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2499
Age : 31
Localisation : trappes
Emploi : boucher moto foot
Moto : er6f/Z750/sv1000s
Date d'inscription : 23/09/2007

MessageSujet: Re: GP d italie   Sam 31 Mai - 18:48

Rossi comme prévu

Valentino Rossi (Yamaha) a confirmé qu'il était dans son jardin, samedi, en décrochant la pole position de la catégorie MotoGP. Le pilote italien a devancé Dani Pedrosa (Honda) et Loris Capirossi (Suzuki). Randy de Puniet (Honda) est 12e.

Un an qu'il attendait cela. Valentino Rossi (Yamaha) n'avait plus décroché de pole position depuis le Grand Prix de Catalogne, il y a près d'un an. Le septuple champion du monde a ainsi décroché samedi sur le circuit du Mugello, sa quarantième position de pointe dans la catégorie MotoGP. Alors qu'il peinait, selon ses dires, à trouver les bonnes gommes en qualification, Rossi a sorti ses griffes à une demi-heure de la fin de la séance pour n'être, par la suite, que rarement titillé par ses rivaux, Dani Pedrosa en premier. Le pilote espagnol n'a pas réussi à prendre le train fou conduit par "Le Docteur".

Au final, le co-leader du championnat s'est classé deuxième à un peu plus de deuxièmes de la pole. En revanche, la surprise était au menu de cette première ligne avec la troisième place de Loris Capirossi (Suzuki). Le Bolonais lancera pour la première fois de la saison, la GSV-R version 2008 de la première ligne. "On a réglé la machine pour le sec ce matin. J'ai réussi à trouver un bon rythme. J'ai réalisé un très beau tour alors que j'étais en compagnie de Valentino. On a fait du bon travail. J'espère que l'on va faire une bonne course et que la machine soit compétitive", a notamment déclaré le transfuge de Ducati.

Stoner pas encore

Attendu après la déroute du Mans, Casey Stoner (Ducati) a montré qu'il n'avait toujours pas trouvé la clé de la performance. Le tenant du titre s'est classé tout de même au quatrième rang juste devant Colin Edwards (Yamaha), un peu moins à l'aise qu'à l'accoutumée dans l'exercice du tour le plus rapide. L'Américain confirme malgré tout la capacité du team Tech3 à se placer très haut dans la hiérarchie. Son coéquipier James Toseland (Yamaha) a, lui aussi, redressé la tête après les difficultés traversées au Mans, il y a deux semaines.

Il en fut autrement pour les habitués de la deuxième partie du classement que sont John Hopkins (Kawasaki), Marco Melandri (Ducati) ou encore Randy de Puniet (Honda). Le pilote californien ne semble toujours pas capable de "performer" en qualification avec le treizième temps, juste derrière Anndrea Dovizioso (Honda). L'Italien a fini à une lointaine dix-huitième place malgré l'avantage théorique de la puissance de la Ducati. Enfin, le Français confirme les limites de la Honda version 2007 avec le onzième temps. Sylvain Guintoli (Ducati) est lui 17e. Dimanche, il faudra être très fort pour rompre la série victorieuse de Rossi. Celui qui le battra réalisera sans doute un exploit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
roro
MV AGUSTA F4
MV AGUSTA F4
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2499
Age : 31
Localisation : trappes
Emploi : boucher moto foot
Moto : er6f/Z750/sv1000s
Date d'inscription : 23/09/2007

MessageSujet: Re: GP d italie   Dim 1 Juin - 16:40

Course: déclarations

Voici ce qu'ont dit les principaux protagonistes du MotoGP à l'issue du GP d'Italie, disputé au Mugello.

Valentino Rossi (Yamaha Factory, vainqueur): C'est une sensation incroyable avec tous ces gens qui étaient là, surtout ma famille et mes amis. Tout a très bien marché, c'était fantastique. Les Bridgestone étaient très bons. On a trouvé le bon setting pour cette course. Je voyais que sur une partie du tracé, j'étais plus rapide que les autres. J'ai donc accéléré à chaque fois, à cet endroit. Le rythme de la course était très élevé.

Casey Stoner (Ducati MotoGP, 2e): J'étais déçu de ne pas être sur le podium l'année passée pour Ducati. Donc je suis heureux d'avoir pu le faire aujourd'hui. On a trouvé un meilleur set-up au Mans et cela s'est confirmé au Mugello. C'était une superbe course. Je ne voulais pas accélérer trop quand j'étais en tête afin que les pneus soient chauds le plus tard possible. Valentino m'a doublé à un endroit où je n'étais pas très rapide. J'ai lâché prise à un moment où j'ai élargi ma trajectoire au premier virage. On savait que les réglages étaient faits pour la fin de course tout en espérant être rapide dans la première partie de course. J'espère que ce résultat va nous booster pour la Catalogne.

Marco Melandri (Ducati MotoGP, abandon sur chute): De Puniet est parti au contact avec Vermeulen et est tombé juste devant moi. J'étais à sa gauche et je n'ai rien pu faire pour l'éviter. Comme j'allais très vite, je suis tombé moi aussi. C'est dommage car j'étais plutôt rapide. Maintenant rien ne dit que j'aurais tenu sur la distance du grand prix. On va partir à Barcelone sur la base du set-up de ce dimanche.

Dani Pedrosa (Honda HRC, 3e): C'est une course très difficile. J'ai aessayé d'attaquer du mieux que je pouvais mais il était difificile de suivre Casey et Valentino. J'ai fait quelques erreurs en plus de celà. Sur la fin, j'ai préféré assuré car Alex de Angelis revenait de plus en plus sur moi. C'est un bon résultat et j'espère que ça se passera beaucoup mieux, la semaine prochaine, à Barcelone.

Loris Capirossi (Suzuki MotoGP, 7e): Je suis très frustré car on a beaucoup tenté. Je pense qu'on aurait pu faire beaucoup mieux. J'ai essayé de rester avec les trois premiers le plus longtemps possible. Je perdais du temps dans la ligne droite à cause du manque de puissance. J'ai perdu ensuite l'adhérence et je me suis battu pour finir le mieux possible. Je ne suis pas du tout content et il faudra voir pourquoi on lutte autant sur la distance. La bonne chose dans tout cela c'est que l'équipe a abattu un gros travail.

Andrea Dovizioso (Honda LCR, 8e): La course fut dure, pas seulement sur le plan physique mais également parce qu'il faisait très chaud. Je suis parti très vite et ai gagné plusieurs places mais au cours des derniers tours, l'adhérence à l'arrière était de moins en moins bonne. J'avais essayé deux types de gommes ce week-end: un dur avec lequel je ne me sentais pas très bien et un second plus tendre avec le risque de souffrir sur la fin. J'ai fait le mauvais choix finalement puisqu'il m'a manqué du grip sur la fin. Malgré tout, je me suis bien amusé surtout car je me sui battu avec Capirossi. Ce matin, je n'étais pas très bien à cause de mon épaule qui me faisait souffrir mais ce que je retiens c'est que je me suis bien comporté.

Chris Vermeulen (Suzuki MotoGP, 10e): C'était une course très compliquée. Le week-end fut éprouvant avec les conditions qui changeaient souvent et malheureusement on n'a pas eu suffisant de grip, en raison d'un manque de temps pour les tests. De fait, la machine était très difficile à piloter. J'ai pris un bon départ mais je suis fait enfermer par la suite et je me suis retrouvé dix-septième. Donc finir dixième, c'est vraiment bien. Je pense que l'on saura d'où vient notre problème et qu'on apprendra de cela pour Barcelone.

Randy de Puniet (Honda LCR, abandon sur chute): Je suis très déçu car j'ai pris un bon départ (il était 9e au premier virage, ndlr), probablement le meilleur de cette saison. Mais j'ai immédiatement senti un problème avec l'arrière et la machine a commencé à glisser et à vibrer. J'ai essayé de garder ma position mais c'était impossible. Au sixième tour, Vermeulen m'a touché et j'ai perdu le contrôle de ma machine. Je suis tombé et me suis fait mal à mon petit doigt gauche. Je serai quand même prêt pour Barcelone.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
roro
MV AGUSTA F4
MV AGUSTA F4
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2499
Age : 31
Localisation : trappes
Emploi : boucher moto foot
Moto : er6f/Z750/sv1000s
Date d'inscription : 23/09/2007

MessageSujet: Re: GP d italie   Lun 2 Juin - 7:15

En terrain conquis, Valentino Rossi (Yamaha) a tenu à rester souverain dans son jardin du Mugello en remportant la course des MotoGP. Le pilote italien a consolidé sa place de leader du championnat. Randy de Puniet (Honda) a abandonné sur chute. Sylvain Guintoli (Ducati) est 11e.

Valentino Rossi (Yamaha) est vraiment l'homme des records et reste un pilote à part. Troisième victoire consécutive de la saison, septième succès de suite sur le Mugello, 65e succès en 500cc/MotoGP et 91e victoire, toutes catégories confondues soit le deuxième palmarès dans l'histoire des championnats du monde de motocyclisme, derrière l'ogre Giacomo Agostini et ses 128 succès. Le prodige de Tavullia a rendu dimanche une copie presque parfaite. Presque car son départ depuis la position de pointe a été assez moyen, comme souvent.

En troisième position, Rossi prend son temps pour se débarrasser de Pedrosa, qui réalise pourtant le holeshot, puis de Stoner sur un superbe dépassement dans l'une des nombreuses et belles courbes du circuit toscan. Dès lors, le septuple champion du monde impose sa marque. Attaquer et ne plus jamais être revu jusqu'à la ligne d'arrivée comme lors de ses plus belles heures. "C'est fantastique" déclare tout simplement le pilote Yamaha chaussé en Bridgestone. C'est également grâce au facteur pneumatiques qu'il a su maintenir de bout en bout un rythme très élevé

La surprise de Angelis

Un rythme que n'a pu tenir deux de ses plus sérieux rivaux pour le titre, Casey Stoner (Ducati) et Dani Pedrosa (Honda). Le pilote australien a pourtant occupé, un temps, la tête de la course avant de se résigner à ne pourvoir suivre Rossi. Il parvient ensuite, dans la dernière partie de la course, à lâcher Pedrosa en difficulté et sous la menace du retour de l'étonnant Alex de Angelis (Honda). Le Saint-Marinais, critiqué en début de saison pour ses faiblesses mentales dans les catégories inférieures et notamment sa chute lors du tout premier grand prix de la saison au Qatar, a répondu de la meilleure des manières. Il décroche le meilleur résultat de la saison pour le team Gresini.

Parti de la dixième place, de Angelis a pourtant pris un mauvais départ avant de remonter en sept tours de la 14e à la 4e place en réussissant à plusieurs reprises le meilleur tour en course. Les Tech3 de Yamaha se sont, elles, bien comportées avec les 5e et 6e places de Colin Edwards et James Toseland. En revanche, Loris Capirossi a quelque peu déçu avec une huitième place loin de son bon début de course, où il a longtemps tenu la dragée haute au trio de tête. Nicky Hayden (Honda), rapide sur piste mouillée, ne finit que douzième juste derrière le solide Sylvain Guintoli (Ducati) qui accroche sa meilleure place de l'année.

En revanche, le Mugello est devenu le tombeau de Randy de Puniet (Honda) qui a fini sa course dans le bac à graviers, probablement poussé par Marco Melandri (Ducati), lui aussi contraint à l'abandon. Une nouvelle raison de s'inquiéter pour l'avenir des deux pilotes. Au classement, Rossi, lui, consolide son leadership avec douze points d'avance sur Dani Pedrosa et 28 sur Jorge Lorenzo (Yamaha), parti à la faute à mi-course.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
roro
MV AGUSTA F4
MV AGUSTA F4
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2499
Age : 31
Localisation : trappes
Emploi : boucher moto foot
Moto : er6f/Z750/sv1000s
Date d'inscription : 23/09/2007

MessageSujet: Re: GP d italie   Lun 2 Juin - 21:25

EN HAUSSE

De Angelis
Petit exploit du Saint-Marinais qui confirme la montée en puissance progressive du team Gresini. Il fait plus fort (4e) que son expérimenté coéquipier Nakano (8e).


Guintoli
Le pilote de Montélimar décroche son meilleur résultat de la saison sur une piste qui lui a rarement réussi (11e). Un point positif pour rester en MotoGP l'an prochain.


Toseland
Le Britannique est toujours aussi agressif mais a été un peu plus patient qu'au Mans où il a été à la limite du correct. Une belle bagarre avec son coéquipier Edwards (5e).


Stoner
Avec 40 points de retard sur la tête avant dimanche, l'Australien jouait sa saison à quitte ou double. Une bonne deuxième place entretient l'espoir.


Bridgestone
Rossi et de Angelis sont d'accord. Bridgestone a sorti les bonnes gommes pour la durée d'une course. Le manufacturier japonais est à la relance depuis deux ou trois grands prix.

EN BAISSE

De Puniet
Le Francilien n'est pas du tout dans son assiette. Il a invoqué une petite touchette avec Vermeulen comme raison de sa chute. C'est un peu faible...


Kawasaki
Le blason d'Akashi patauge. Pire les atouts de la Ninja, dont la puissance, de l'année passée ne sont plus là. Nouvel abandon d'Hopkins et dernière place pour West.


Melandri
Le Ravennais a été une victime collatérale de la chute de de Puniet. Sur un tracé censé favoriser la puissance de la Ducati, l'ancien pilote Honda n'a pas trouvé la solution.


Lorenzo
Premier grand prix sans points pour l'Espagnol depuis Donington en 250cc, il y a près d'un an. Courir avec des chevilles en vrac a ses limites...


Nakano
Le Japonais a été humilié par son coéquipier de Angelis. S'il veut rester en MotoGP, il devra sortir une grosse perf' d'ici à la fin de la saison.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: GP d italie   

Revenir en haut Aller en bas
 
GP d italie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ensemble Italie
» Univers WPF Italie 2009
» achat porsche en italie???
» Importer sa Porsche®©™ en Italie
» Comment importer des vehicule d'Italie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Team Fly :: Moto GP-
Sauter vers: